16 novembre 2011 : Iquique

Publié le 16 Novembre 2011

Sympathique BBQ hier soir en terrasse au backpacker.

Iquique, une ville dominée par de hautes montagnes, cernée par le désert, et face à l' immensité du Pacifique.

Ma mission ce matin a été de trouver la poste pour acheter deux timbres. Le problème est que chacune des personnes à laquelle je demande mon chemin au cours du trajet n'a pas la même opinion. Bientôt cette recherche se transforme en jeu de piste me permettant par là-même de découvrir les différents quartiers de la ville. Enfin j'arrive à la poste où une file d'attente de 25 personnes patiente face à une seule guichetière assez grognonne ! Une heure plus tard , j'ai enfin mes précieux timbres. Ne critiquons pas trop nos services publics nationaux ! Par contre la file d'attente gérée par un garde est assez performante !

Au cours de ces pérégrinations, je découvre le "mercado centenario"  très animé. Puis je me dirige vers le port où séjournent une colonie de lions de mer, des pélicans et des phoques. Je reviens par le centre-ville et ses maisons coloniales en bois. Iquique a connu sa première prospérité grâce aux mines et à l'exportation de nitrates. Les bateaux qui partaient pour l'Europe et l'Amérique chargés de nitrates revenaient avec du bois, totalement absent ici. Ceci explique la structure de ces magnifiques maisons.

Peu après je visite le musée régional avec ses momies incas, spectaculaires dans leurs étoffes et les crânes déformés en forme d'obus des indiens Tiwanaku. Assez morbides !

Fin de cette magnifique et chaude journée par un petit plongeon dans un Pacifique très houleux.

 

IMGP1561

Rue animée d'Iquique

IMGP1562 

Un patio dans la ville d'Iquique 

IMGP1565

Iquique a été victime encore récemment d'un tsunami.

IMGP1566

Des lions de mer.

IMGP1569

Le port d'Iquique.

IMGP1570

Pelicans et phoques faisant du surf.

IMGP1572

IMGP1573

Maisons coloniales en bois.

 

Rédigé par alain.pont.over-blog.com

Publié dans #iquique, #Chili

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article