Hanoï (du 8 au 12 novembre 2019) : capitale du Vietnam

Publié le 12 Décembre 2019

C'est avec délice que je retrouve l'agitation frénétique des rues vietnamiennes, le délicieux "white coffee", un café corsé tempéré de lait concentré sucré et souvent servi avec des glaçons ce qui lui donne un goût inimitable, les petites gargotes de rue offrant au promeneur curieux une nourriture simple et parfumée, le ballet des scooters qui se croisent à chaque carrefour sans jamais se télescoper, et le bruit, le bruit des klaxons, le bruit de vendeurs, le bruit des enfants, la vie en quelque sorte. 

Il faut se perdre dans les rues de Hanoï, c'est le meilleur moyen de découvrir cette capitale. Il faut se dépêcher de visiter le Vietnam. Tout va très vite ici et bientôt les vieilles rues, les demeures anciennes, ce qui fait le charme de la ville auront disparu pour être remplacées par d'immenses et hideux buildings. Mais avec un peu de curiosité et sans avoir peur d'avaler des kilomètres à pied, il est encore possible de se retrouver seul dans des quartiers paisibles à la vie simple et authentique. Nous parcourons l'ancienne concession française. Quelques monuments attirent notre curiosité. En particulier le Centre Culturel du Vieux Quartier qui explique (presque désert et avec des commentaires en français) l'origine et l'évolution du coeur de Hanoï.

Dans les rues de Hanoï
Dans les rues de Hanoï
Dans les rues de Hanoï
Dans les rues de Hanoï
Dans les rues de Hanoï
Dans les rues de Hanoï

Dans les rues de Hanoï

L'ancien pont Doumer permet toujours aux scooters et aux trains de franchir le fleuve Rouge. Quand le train le traverse avec prudence, sa longue et vieille carcasse rouillée tremble mas tient bon. Nous le parcourons de bout en bout à pied en faisant bien attention de ne pas se faire bousculer par les motos qui roulent parfois à contre-sens. De place en place des petits commerces se sont installés.

Le pont Paul Doumer
Le pont Paul Doumer
Le pont Paul Doumer

Le pont Paul Doumer

Juste un petit mot pour mentionner la célèbre voie ferrée qui traverse la ville en frôlant les maisons.  

Juste un petit mot pour mentionner la célèbre voie ferrée qui traverse la ville en frôlant les maisons.  

Il faut un peu de courage pour traverser la totalité de la ville afin de visiter le musée d'Ethnographie du Vietnam. Pourtant ce paisible musée mérite une longue visite. Il expose dans un bâtiment moderne les objets relatifs à l'artisanat et à l'art des 54 ethnies composant la population du Vietnam.  

Dans le parc extérieur au musée, sont présentés quelques habitations et monuments traditionnels.

Tuong Mo (statue funéraire)

Tuong Mo (statue funéraire)

Le musée le plus passionnant de Hanoï est sans conteste le musée des Femmes Vietnamiennes. Outre le rôle des femmes pendant les guerres récentes, ce musée expose les différents aspects de la vie au Vietnam. Les explications en français nous aident bien. Et c'est surtout au dernier étage la galerie des costumes ethniques qui nous émerveille. La couleur des tissus et la forme des habits sont harmonieuses et parfois d'une étonnante modernité.

Charmante Vietnamienne

Charmante Vietnamienne

Bien d'autres lieux et monuments à voir. Pagodes, temples, et mausolée de Ho Chi Minh. Mais tout cela est parfaitement photographié et documenté sur de nombreux sites. Mais surtout perdez-vous dans les quartiers populaires authentiques et loin des foules.

 

Hanoï (du 8 au 12 novembre 2019) : capitale du Vietnam

Rédigé par alain pont

Publié dans #Vietnam, #Hanoï

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article