Gorges de Vikos (27 mars 2016)

Publié le 21 Avril 2016

Notre premier souci au réveil est de vérifier le temps pour cette longue randonnée. Beaucoup de brouillard mais pas de pluie. A notre départ, le temps semble s'améliorer et effectivement tout au long de notre marche le soleil nous accompagnera. Ce n'est qu'à l'arrivée qu'une grosse pluie viendra nous surprendre alors que nous sommes abrités sous un cabanon en attendant la voiture de l'hôtel qui doit venir nous rapatrier.

Gentiment l'hôtelier nous propose un casse-croûte. Et nous nous mettons en marche. D'abord une longue descente de 900 mètres de dénivelé pour rejoindre le ruisseau qui coule au fond de la gorge. Maintenant le soleil brille et le chemin bien balisé et correctement entretenu est très agréable à parcourir. Seuls quelques nuages s'accrochent encore au sommet des falaises vertigineuses, de couleurs grise et orangée. Au fond de la gorge la végétation n'est pas encore repartie. Heureusement sinon nous n'aurions pas une vision aussi dégagée.

Cette longue randonnée de sept heures, dans un paysage désertique et très minéral est assez physique. Car en fin de marche il faut remonter en haut des falaises et nous doublons un groupe assez épuisé.

Gorges de Vikos (27 mars 2016)
Gorges de Vikos (27 mars 2016)
Gorges de Vikos (27 mars 2016)
Gorges de Vikos (27 mars 2016)
Gorges de Vikos (27 mars 2016)
Gorges de Vikos (27 mars 2016)
Gorges de Vikos (27 mars 2016)
Gorges de Vikos (27 mars 2016)
Gorges de Vikos (27 mars 2016)
Gorges de Vikos (27 mars 2016)

Rédigé par alain pont

Publié dans #Grèce, #vikos, #gorge

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article