Angkor, mes coups de coeur

Publié le 14 Février 2018

Il y a une multitude de temples et de monuments sur le site d'Angkor. Certains sont immenses, d'autres plus discrets, certains sont archi-bondés, d'autres quasiment déserts, certains en bon état, d'autres presque totalement détruits. Au cours de ces sept jours, j'ai parcouru la plupart d'entre eux. Chaque fois en arrivant sur place, j'ai ressenti une nouvelle émotion : "ah! non, c'est celui-ci le plus beau !". Mais au suivant, j'avais l'impression d'être devant un nouveau temple unique, magique, exceptionnel. De tous ceux que j'ai visités, certains ont une atmosphère et un charme particuliers. Alors, de façon tout à fait subjective, je vous livre mes coups de cœur même si le grand temple d'Angkor Vat lui-même ne figure pas dans cette liste.

Le plus impressionnant est le Bayon, dont Pierre Loti disait que c'était "le plus prodigieux temple du monde". Centre de la cité d'Angkor Thom, le Bayon est le temple du légendaire roi Jayavarman VII. Le Bayon compte 54 tours en forme de bouton de lotus et 216 visages monumentaux regardant aux quatre coins de l'empire Khmer. C'est un temple enivrant et fascinant. L'enceinte est décorée d'extraordinaires bas-reliefs qui se déploient sur 1,2 kms. Ils décrivent la vie quotidienne et les batailles au XIIème siècle.

 

Les bas-reliefs  du Bayon
Les bas-reliefs  du Bayon

Les bas-reliefs du Bayon

Le Bayon
Le Bayon

Le Bayon

Les visages du Bayon (troisième terrasse)
Les visages du Bayon (troisième terrasse)
Les visages du Bayon (troisième terrasse)
Les visages du Bayon (troisième terrasse)
Les visages du Bayon (troisième terrasse)
Les visages du Bayon (troisième terrasse)
Les visages du Bayon (troisième terrasse)

Les visages du Bayon (troisième terrasse)

Autre coup de cœur pour le Preah Khan. Ce très grand temple, véritable dédale de couloirs et de chambres, est peu fréquenté. Se perdre dans ce labyrinthe augmente le mystère du lieu. Ici comme au célèbre temple Ta Prohm, les arbres poussent sur les murs et leurs monstrueuses racines s’entremêlent pour à la fois soutenir et détruire les monuments. La végétation est omniprésente et le chant des oiseaux accompagne ma déambulation.

Le temple Preah Khan
Le temple Preah Khan
Le temple Preah Khan
Le temple Preah Khan
Le temple Preah Khan
Le temple Preah Khan
Le temple Preah Khan
Le temple Preah Khan
Le temple Preah Khan
Le temple Preah Khan
Le temple Preah Khan

Le temple Preah Khan

Ayant évoqué le temple Ta Prohm, je me sens dans l'obligation d'en publier quelques photos. La densité des touristes dans ce temple gâche un peu le plaisir de la visite. Mais après tout, je suis moi-même un touriste pour les autres ! Ta Prohm est surtout célèbre pour les arbres qui poussent sur les monuments. Cela donne l'occasion de faire des photos spectaculaires. 

Les arbres du temple Ta Prohm
Les arbres du temple Ta Prohm
Les arbres du temple Ta Prohm
Les arbres du temple Ta Prohm

Les arbres du temple Ta Prohm

Mais le joyau se situe à environ une heure trente de tuk-tuk de Siem Reap. C'est le modeste mais merveilleux temple Banteay Srei. Ce temple construit au Xème siècle possède des sculptures d'une grande finesse. Peu fréquenté et enserré par la forêt, il a un charme discret et une beauté absolue.

La finesse des bas-relief du temple Banteay SreiLa finesse des bas-relief du temple Banteay Srei
La finesse des bas-relief du temple Banteay SreiLa finesse des bas-relief du temple Banteay Srei

La finesse des bas-relief du temple Banteay Srei

Le temple Banteay Srei
Le temple Banteay Srei
Le temple Banteay Srei
Le temple Banteay Srei
Le temple Banteay Srei
Le temple Banteay Srei
Le temple Banteay Srei

Le temple Banteay Srei

Rédigé par alain pont

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article