Dimanche 20 février 2011 : l'Outback

Publié le 22 Février 2011

Selon la légende, on n'est pas australien tant qu'on n'a pas été dans l'Outback. C' est un territoire immense et sans fin, un peu mythique, avec un horizon sans limite de terre rouge ... dur pays, durs gens.

Sous une chaleur écrasante je file toujours vers l 'ouest en traversant les villages de Miles, Roma, pour arriver à Injure. 

C'est vraiment au milieu de nulle part. Les distances ici se comptent en centaines de kms.

Il y a une différence très importante aussi bien pour les paysages que pour les mentalités entre la côte et l'outback. Sur la côte pour résumer et en exagérant à peine, c'est riche, moderne et surf. Ici au contraire de vieux pick- up rouillés avec des chiens sur le plateau sont conduits par de gros costauds en jean et chapeau vissé sur la tête. Ici on ne  fait pas dans la délicatesse. On parle fort et avec violence. Il faut assister à l'ambiance dans le pub local le soir à 6 heures quand tout le monde vient prendre sa bière ( dire une XXXX ) .

Les villages de quelques maisons en bois sont très pauvres.

Sur la route, je croise d'énormes camions spéciaux pour cette région appelés road train. Chacun tire 3 remorques. Quand ils sont lancés, il ne s'arrêtent pas alors il vaut mieux ne pas faire la compétition et sagement se ranger sur l'accotement. La route est jalonnée de carcasses de Kangourous plus ou moins en décomposition . Parfois sur de grandes distances, je ne rencontre personne.

Mais me direz- vous  pourquoi avoir abandonné les plages de rêve pour un décor aussi désolé et surchauffé ? Eh bien, j'avais envie de voir l'intérieur des terres mais surtout, surtout .... (la suite demain !!)

 

 

IMGP1009

Road Train

IMGP1017

Paysage de l 'Outback

Rédigé par alain.pont.over-blog.com

Publié dans #outback, #road train, #Australie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article