22 novembre 2012 : Patan

Publié le 21 Décembre 2012

Après avoir reconfiguré mon sac à dos, je saute dans un des très nombreux taxis pour aller séjourner à Patan, ville en périphérie de Kathmandu.

J'ai choisi pour mon hébergement un hôtel de charme, dans le centre de Patan, restauré dans le plus pur style newar par l'Unesco. Et soyons fou, je prends une suite "de luxe" pour la somme insensée de ... 20 euros petit-déjeuner inclus ! 

Comme à Katmandhu, les monuments les plus spectaculaires se trouvent autour de Durbar Square. Effectivement en arrivant sur place, je suis immédiatement saisi par la splendeur et la majesté du lieu. Autour de la place, se dressent de nombreux temples, statues, et monuments qui donnent à l'ensemble un aspect unique. Je visite chacun d'eux en prenant tout mon temps pour m'en imprégner. La vie urbaine qui continue à s'agiter au sein de cette place en fait un lieu vivant, bruyant, odorant et lui donne toute son atmosphère.

Je visite également le musée dont l'intérieur renferme des pièces uniques. Dans les jardins de ce musée se trouve un café très agréable pour prendre un thé.

En fin d'après-midi je me promène dans cette magnifique ville et tombe par hasard sur un temple où de nombreuses familles bouddhistes procèdent à leurs rites. Tout est très coloré, très bruyant et entouré de nombreuses volutes d'encens. Je suis fasciné par ces pratiques religieuses tellement profondes et sincères.

 

551

Mon hotel à Patan : le Newa Chèn

552

 

554

 

558

 

559

 

561

 

562

 

563

 

565

 

566

 

569

Le jardin du musée de Patan

 

570

 

574

 

575

 

578

 

580

 

581

 

587

 

616

 

617

 

591

 

593

 

595

 

599

 

597

Scène de rue : la population n'ayant pas l'eau courante se lave dans les fontaines publiques

Rédigé par alain pont

Publié dans #Patan, #Katmandou, #Népal

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article