23 novembre 2012 : Bhaktapur

Publié le 22 Décembre 2012

Pour me rendre à Bhaktapur, je prends à nouveau un taxi, moyen simple et économique de déplacement dans la vallée de Kathmandu.

Si vous aimez Kathmandu et Patan, vous allez adorer Bhaktapur, car cette ville possède trois places bordées de temples qui comptent parmi les plus beaux de la vallée. Les étroites ruelles pavées de cette ville serpentent entre des maisons de briques roses ornées de boiseries magnifiques. Là aussi les cours secrètes dévoilent des temples, des bassins, et des cloches. Dans les rues, une intense vie rurale s'expose : là des paysans vannent leur récolte, ici ce sont des potiers qui en pleine rue vaquent à leurs occupations. Ailleurs une vieille femme file la laine sur un vieux métier à tisser. Dans les fontaines publiques, certains procèdent à leur toilette. Et partout des bâtons d'encens m'enivrent.

Quel bonheur de se promener dans cette ville où chaque construction, chaque ruelle, chaque monument mérite que l'on s'y attarde.

Je visite donc successivement Durbar Square puis Taumadhi Tole et enfin Tachupal Tole, les trois places de Bhaktapur. Puis je me perds avec délice dans les ruelles de la ville.

Faire la liste des temples serait fastidieux. Admirons simplement la splendeur des monuments qui pour la plupart datent du XVème siècle. A son apogée Bhaktapur comptait plus de 170 temples, environ 75 bassins, et 150 puits. Le tremblement de terre de 1934 en a détruit une grande partie. A voir ce qui reste, on imagine ce que devait être alors la splendeur de cette ville.

Le soir, je prends une chambre à proximité immédiate de Durbar Square et d'un temple. J'ai simplement oublié que tous les passants se signent et agitent frénétiquement la cloche du temple. Pas idéal pour passer une nuit sereine !

 

628

 

629

 

630

 

633

 

638

 

640

 

641

 

642

 

645

 

651

 

655

 

656

 

658

 

660

 

661

 

665

 

667

 

669

 

672

 

678

 

679

Rédigé par alain pont

Publié dans #Bhaktapur, #Népal

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article