4 février 2012 : Marla

Publié le 9 Février 2012

Direction le poste de police pour savoir si la piste vers le "painted desert" est ouverte. En effet, selon les prévisions météo, les pistes peuvent être fermées en particulier à cause des inondations. Quelques kilomètres après mon départ, je franchis la célèbre clôture anti-dingos qui traverse l'Australie de part en part sur 5000 kilomètres, ceci afin d'empêcher les dingos, sorte de chiens sauvages du nord, d'envahir le sud.

Puis c'est la grande plaine appelée "moon plain" où effectivement les herbes brûlées bleu gris donnent un reflet lunaire. Il fait chaud, très, très chaud. En arrivant à la lisière du désert, la piste devient franchement mauvaise et je juge qu'il serait imprudent de continuer. C' est donc avec regret que je bifurque. Le peu qu' il m'est donné d'en voir me laisse à penser qu' il est moins spectaculaire que celui d 'Atacama au Chili.

Ma route me mène jusqu'au village de Marla. Village est un bien grand mot puisqu'en fait il s'agit d'une station-service qui fait aussi mini-market, quincaillerie et divers services dont camping. Les seuls autres habitants sont à 250 kms au nord comme au sud. Quant à l'est et l'ouest,  personne avant 2500 kms!...

Je prends place ici et nous sommes peu nombreux : quelques australiens, un couple germano-russe, un japonais à vélo, bravo l'artiste ! et moi.

Tout le monde a mis son véhicule autour de la petite pelouse comme des roulottes du far-west. Ils attaquent quand les indiens ? Tout le monde sympathise autour de bières alors que la nuit tombe lentement laissant apparaître la croix du Sud dont le seul nom m’émeut.  La soirée se passe tranquillement  pendant que les roads trains passent au loin.

Quelle belle soirée  ... sous la croix du sud !

 

IMGP1921

      La barrière anti-dingos

 

IMGP1923

 IMGP1924

 

IMGP1925

      Billabong : trou d'eau dans le bush

 

IMGP1926

Environ de Coober Pedy

Rédigé par alain pont

Publié dans #dingo, #billabong, #coober pedy, #Australie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article