Séville du 10 au 16 novembre 2015

Publié le 8 Décembre 2015

Il est temps de reprendre le bus vers Séville où j'arrive en fin de matinée. Tout de suite je me dirige vers la place ombragée Alameda de Hercules pour déjeuner et prendre ma chambre. Le quartier est ancien, central et authentique. Je suis heureux de mon choix.

Mon hôte ne parle pas un mot de français ou d'anglais. C'est souvent le cas ici. Et moi pas un mot d'espagnol. Mais cela ne nous empêche pas de sympathiser et d'échanger. Avec beaucoup de gentillesse et de bonne volonté, il est toujours possible de bien se comprendre.

C'est donc sur les indications de mon hôte, qui chaque jour me donnera d'excellents conseils, que je me dirige vers le cœur de la ville pour visiter le musée du Flamenco et assister à un spectacle. Les spectacles de flamenco pour touristes sont souvent de piètre qualité et caricaturaux. C'est pourquoi je recommande d'aller dans ce musée. Après une sangria, deux guitaristes, deux chanteurs, deux danseurs et une danseuse nous ont fait passer un magnifique moment, dur, violent, rugueux, et très technique. Bien loin des "braillards" des rues !

Je finirai cette belle journée sur la Plaza de la Encarnation à visiter l'emblème de la ville, je veux parler du Metropol Parasol, étrange et spectaculaire bâtiment aux formes courbes et sinueuses, dont la structure en bois a été conçue par l'architecte Jürgen Mayer en 2011. Il est constitué de cinq immenses "parasols" dont l'ensemble mesure 150 mètres pour une hauteur de 26 mètres. C'est l'un des ensembles en bois les plus volumineux du monde. Ma visite se termine par une belle balade sur le sommet des Parasols.

Les Metropol Parasols

Les Metropol Parasols

Séville du 10 au 16 novembre 2015
Séville du 10 au 16 novembre 2015
Séville du 10 au 16 novembre 2015
Séville du 10 au 16 novembre 2015
Séville du 10 au 16 novembre 2015

Rédigé par alain pont

Publié dans #andalousie, #espagne, #seville, #flamenco, #parasol, #metropol

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article