Étrange Hiroshima (du 10 au 14 novembre 2017)

Publié le 3 Décembre 2017

Hiroshima, apocalypse et horreur.

Au cours de ces quelques jours passés à arpenter les rues et les lieux de mémoire, une étrange impression se fera jour. Heureusement la ville a su renaître de sa destruction totale. C'est maintenant une belle et moderne cité. Mais il y a comme une volonté d'oublier, de minimiser, d'occulter le malheur du passé. 

Certes les monuments commémoratifs sont envahis par des centaines d'écoliers qui viennent avec leurs enseignants se recueillir. L'émotion est intense. Certes il y a partout dans ce grand parc de la Paix, point zéro de l'impact de la bombe atomique, une multitude de mausolées et d'édifices à la mémoire des victimes. Mais en même temps les monuments dispersés dans le parc sont très modestes, rien de majestueux, de grandiloquent. Les musées eux aussi sont dépouillés. L'emblématique dôme, seul bâtiment ayant partiellement résisté à la déflagration nucléaire, est écrasé par les buildings environnants. Peu d'explications en anglais ou autres langues. Cela me donne l'impression que les habitants veulent oublier ce dramatique événement. Volonté de ne pas blesser l'allié américain ? je ne crois pas. Volonté d'occulter la responsabilité des autorités nippones de l'époque ? Certainement. Mais peut-être cela traduit-il surtout l'esprit japonais de ne pas s'apitoyer, de ne pas se plaindre. 

En dehors du parc de la Paix, la ville est vibrante, joyeuse, et donne l'impression d'être insouciante.

Nous consacrerons les premiers jours de notre séjour à parcourir le parc de la Paix et à nous attarder devant les différents monuments commémoratifs.

A proximité, le dôme de la bombe A est le seul à avoir résisté au souffle alors que la ville était pulvérisée. Ceci semble s'expliquer par le fait qu'il était à l'épicentre de l'explosion qui a eu lieu à 600m d'altitude. Il a été conservé comme témoignage pour les générations futures. 

Non loin, le musée pour la Paix retrace les événements ayant conduit à ce drame. Il expose les quelques objets retrouvés et en particulier une montre arrêtée à l'heure exacte de l'explosion.

Le dôme
Le dôme
Le dôme

Le dôme

Des élèves s'inclinent devant le mémorial aux victimes de la bombe atomique

Des élèves s'inclinent devant le mémorial aux victimes de la bombe atomique

Quelques-uns des édifices du parc de la Paix
Quelques-uns des édifices du parc de la Paix
Quelques-uns des édifices du parc de la Paix
Quelques-uns des édifices du parc de la Paix

Quelques-uns des édifices du parc de la Paix

Le modeste tertre où sont rassemblés les restes des victimes de la bombe

Le modeste tertre où sont rassemblés les restes des victimes de la bombe

Une montre du musée de la Paix arrêtée à l'heure de l'explosion

Une montre du musée de la Paix arrêtée à l'heure de l'explosion

A proximité de Hiroshima, l'île de Miyajima est considérée par les shintoïstes comme une divinité à part entière. Il faut prendre le ferry pour s'y rendre. En ce dimanche ensoleillé, une foule dense se presse pour pique-niquer dans la forêt parmi les daims en liberté.   

Symbole de Miyajima, le Grand Torii dit "torii flottant" car installé dans la rade, nous accueille.

Étrange Hiroshima (du 10 au 14 novembre 2017)

Beau soleil, belles couleurs d'automne ! Dans le temple Daishô-in, un prêtre prie assis au soleil. Nous cheminons tranquillement dans la verdure des collines et admirons les monuments avant de reprendre le ferry.

Étrange Hiroshima (du 10 au 14 novembre 2017)
Étrange Hiroshima (du 10 au 14 novembre 2017)
Étrange Hiroshima (du 10 au 14 novembre 2017)
Étrange Hiroshima (du 10 au 14 novembre 2017)
Étrange Hiroshima (du 10 au 14 novembre 2017)
Étrange Hiroshima (du 10 au 14 novembre 2017)
Étrange Hiroshima (du 10 au 14 novembre 2017)

Pour notre dernier jour à Hirsohima, nous visitons le jardin Shukkei-en totalement détruit par la bombe, mais qui a retrouvé depuis sa composition originale. Dans ce parc, le seul arbre à avoir survécu à la bombe atomique est un ginko encore visible.

Dans le jardin Shukkei-en, le seul arbre ayant survécu à la bombe A
Dans le jardin Shukkei-en, le seul arbre ayant survécu à la bombe A
Dans le jardin Shukkei-en, le seul arbre ayant survécu à la bombe A
Dans le jardin Shukkei-en, le seul arbre ayant survécu à la bombe A

Dans le jardin Shukkei-en, le seul arbre ayant survécu à la bombe A

Enfin, nous finissons notre séjour par un petit tour à la bibliothèque spécialisée dans les mangas, un domaine inconnu de nous, et dont certaines illustrations font étonnamment écho à la catastrophe atomique.

Étrange Hiroshima (du 10 au 14 novembre 2017)
Étrange Hiroshima (du 10 au 14 novembre 2017)
Étrange Hiroshima (du 10 au 14 novembre 2017)

Rédigé par alain pont

Publié dans #japon, #hiroshima

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article