12 novembre 2011 : vers San Pedro de Atacama

Publié le 12 Novembre 2011

Grosse étape de montagne comme ils disent sur le Tour de France ...

Je décide de rallier en une seule étape San Pedro de Atacama, soit 600 kilomètres (sur très bonne route) à travers le désert d'Atacama. Pas de végétation, pas d'habitation, rien que des camions, des roches et le soleil.

Vers 16 heures, j'arrive enfin à San Pedro où je vais séjourner quelques jours car le désert d'Atacama dans cette région est l'un des tops de mon voyage.

Depuis le départ de Santiago, je vois une multitude de mausolées (?) ou oratoires (?) le long de l'autoroute, des routes et des pistes même dans le désert. Les Chiliens semblent très croyants voire  superstitieux. Dans l'avion tout le monde s'est signé au décollage comme à l’atterrissage.  La preuve que ça marche ! Ces "tombeaux" sont naifs voire kitsch avec toujours des drapeaux chiliens et des souvenirs du défunt : pneu, volant, ballon, maillot, jouet,. Ils ont souvent la forme d'une niche. 

Les maisons en dehors des capitales sont faites de bois, parpaings, tôles ondulées et bâches plastiques. Ce sont plus des cabanes que des maisons. Pourtant je n'ai jamais ressenti d'agressivité ou de malveillance même si je suis prudent.

Les chiliens sont de nature réservée. Quand je les aborde pour demander mon chemin, ils ont en général un mouvement de recul. Mais tout de suite après, ils sont chaleureux et cherchent par tous les moyens à me renseigner. Quitte pour me faire plaisir à m'indiquer n'importe quelle direction. Enfin je suis habitué à cette situation !....

Ici les chiens sont les maîtres des rues. La plupart du temps inoffensifs mais parfois un peu agressifs.

Les rues des villes et des villages sont particulièrement propres. C'est fou le nombre d'employés communaux qui balaient. Ils ont une véritable passion pour le balai y compris dans les bourgs les plus reculés.

Ce soir,  j'ai eu beaucoup de chance de trouver un hébergement à l'hotel Takha Takha, ... enfin hôtel ! Il s'agit en fait de cabanes en adobe plus que spartiates avec toilettes et douches communes mais comble du luxe une mini piscine "rince pied". (www.takhatakha.cl).

L'adobe est un matériau de construction fait de terre humide et de paille. Cela permet de construire des cabanes. Par mesure de préservation de l'environnement et du décor, tout le village de San Pedro de Atacama est en adobe.

Le temps est toujours aussi beau avec parfois quelques nuages. 

 

IMGP1519

Mausolée ou oratoire dans le désert

IMGP1520

 

IMGP1521

Vues du désert d'Atacama

Rédigé par alain.pont.over-blog.com

Publié dans #atacama, #san pedro de atacama, #Chili

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article