20 février 2013 : Mer Morte et Massada

Publié le 28 Février 2013

Départ très tôt ce matin car nous avons un programme chargé. Nous redescendons vers le sud pour doubler Tel Aviv puis Jerusalem et enfin arriver sur la Mer Morte vers 9h30. Le temps est splendide et bien que nous soyons en février, la douceur nous invite à aller nous baigner. Nous choisissons Mineral Beach. Située à -420m sous le niveau de la mer, et environ dix fois plus salée qu'elle, la Mer Morte offre la particularité de laisser flotter les baigneurs. Et c'est bien ce qui nous arrive. Allongés sur le dos, sur le ventre ou debout alors que nous n'avons pas pied, nous flottons sans aucun effort. La sensation est étrange mais agréable. Des panneaux d'information nous ont averti de ne pas ingurgiter d'eau et des mesures de prudences à prendre.

Après cette délicieuse et matinale baignade, nous prenons un bain de boue bien noire.

Vite une bonne douche avec une vigoureuse friction pour faire disparaître à la fois le sel et la boue.

 

247

 

240

 

245

 

Quelques dizaines de kilomètres plus loin se dresse la montagne de Massada avec ses falaises abruptes, lieu historique et emblématique de la résistance juive à l'occupation romaine, et qui est devenue depuis le symbole de l'héroisme et de la résistance nationale.

La citadelle de Massada est située sur une haute falaise dominant la mer morte. Nous visitons en premier le musée didactique installé dans le bâtiment d'accueil. Ce musée nous permet par les tableaux qui y sont présentés et par les objets exposés de mieux appréhender l'histoire mouvementée et dramatique du lieu.

Le roi Hérode (toujours lui) fit édifier un palais, un de plus, au sommet de cette falaise au Ier siècle avant J.C (-37 à -15 avant JC). En 66, suite à la première révolte juive contre les romains, un groupe de rebelles juifs prit la citadelle de Massada à la garnison romaine qui y était stationnée. En 70, ils furent rejoints par d'autres juifs chassés de Jérusalem par Titus qui y avait détruit le second Temple. En 72 commença le siège de Massada par la dixième légion qui construisit autour de la citadelle un mur d'enceinte toujours visible et plusieurs camps également encore bien inscrits dans le paysage. Environ 8000 romains encerclaient un millier de juifs sûrs de la capacité de la citadelle à résister et ayant de nombreuses vivres. Les romains construisirent contre la face ouest de la citadelle une rampe d'une centaine de mètres de haut ... ce qui était un véritable travail. Au printemps 73, la citadelle fût enlevée grâce à cette rampe et les juifs se suicidèrent tous, à l'exception d'une poignée de survivants. 

Bien qu'il y ait un téléphérique pour atteindre le haut de la falaise, nous prenons le chemin qui serpente le long de celle-ci. Bientôt nous sommes en haut et parcourons l'ensemble du site. La visite du musée nous permet de bien nous repérer et de bien comprendre le drame de Massada.

 

251

La citadelle de Massada

257

Le chemin d'accès au sommet du site

 

258

 

267

Les ruines du palais d'Hérode

 

273

Les ruines d'un des nombreux magasins

 

277

L'emplacement d'un des camps romains depuis le haut de la citadelle

280

 

288

Les restes de la rampe d'accès des romains pour enlever la citadelle

 

298

Les falaises encerclant la citadelle de Massada

 

Retour sur Jérusalemn pour rendre la voiture de location, prendre notre appartement et aller dîner d'un délicieux houmous chez Ben Serrat.

 

 

Rédigé par alain pont

Publié dans #Mer Morte, #Massada, #Herode, #Israel

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
I have been to Dead Sea once and it was an awesome experience. To float in the water effortlessly was amazing. I felt like I was in the most peaceful place in the world. I consider it as the best trip in my life.
Répondre