Transsibérien : l'île d'Olkhon (Khoujir) du 2 au 5 octobre 2018

Publié le 28 Octobre 2018

Après la superbe découverte de la cote Est du lac Baïkal, nous prenons un mini-bus pour aller visiter cette fois-ci l'île d'Olkhon située sur la côte Ouest. Autant notre voyage dans la vallée de la Bargouzine nous a laissé un magnifique souvenir, autant cette fois-ci notre séjour sera décevant sur quasiment tous les plans.

Le temps est toujours superbe quand nous embarquons dans le mini-bus. Le chauffeur est grognon. Le bus aussi ! Dès les premiers kilomètres, nous entendons une alarme se déclencher au compteur du véhicule. Souvent le chauffeur s'arrête pour vérifier le moteur.  Et inévitablement, après presque deux heures de route, nous nous arrêtons en urgence. Une odeur de brûlé envahit l'habitacle. Une belle marre de liquide chaud et visqueux s'écoule sous le moteur. Nous voilà en panne au beau milieu de nulle part.

Transsibérien : l'île d'Olkhon (Khoujir) du 2 au 5 octobre 2018
Transsibérien : l'île d'Olkhon (Khoujir) du 2 au 5 octobre 2018

Le chauffeur toujours aussi peu sympathique passe son temps au téléphone et effectivement, après une longue attente, un nouveau mini-bus vient nous repêcher dans ce désert. Il est plus rustique mais nous dépose malgré tout au ferry reliant le continent à l'île d'Olkhon. Au débarcadère, un troisième bus nous attend pour nous déposer au village de Khoujir, chef-lieu de l'île. Ce pauvre bus est manifestement en "fin de vie". Il peine à gravir les côtes et nous en ressortons à moitié asphyxiés par les gaz d'échappement.

L'accueil à notre hébergement est très froid. Nous n'avons pas le temps de poser nos sacs à dos que déjà on nous demande de payer la chambre, les petits-déjeuners, les dîners, les excursions. Payables immédiatement et en cash. La chambre est basique, les toilettes à peine propres, la maison quelconque. Pas sympa mais pas grave !

 Nous profitons de cette fin d'après-midi, pour faire une escapade jusqu'aux rochers du Chaman. La douceur de la lumière offre un point de vue spectaculaire sur ce site sacré et sur le lac Baïkal. Une rangée de totems ajoute du mystère au cap. Ce sera notre plus beau souvenir de l'île d'Olkhon.

Le rocher du Chaman à Khoujir
Le rocher du Chaman à Khoujir

Le rocher du Chaman à Khoujir

les totems des rochers du Chaman
les totems des rochers du Chaman

les totems des rochers du Chaman

Notre dîner, comme les suivants sera non seulement peu copieux,  mais aussi peu appétissant et insipide : un bout de poisson cuit avec la peau et les arêtes dans de l'eau chaude avec quelques légumes et un yaourt aux colorants. 

Le jour suivant, nous embarquons dans un 4x4 typique de la Sibérie pour visiter le nord de l'île d'Olkhon. Un dense brouillard recouvre le paysage. Autrement dit nous ne verrons quasiment rien du cap Khoboï. Tout juste pourrons-nous imaginer la hauteur des falaises. Notre chauffeur peu sympathique et uniquement russophone conduit sur les chemins défoncés comme un malade, sans doute pressé de revenir au village voir sa belle. Je réussis à le faire néanmoins stopper quand lors d'une brève éclaircie, j'aperçois un des nombreux troupeaux de chevaux sauvages vadrouillant dans la campagne.

Nous sommes secoués dans tous les sens, presque heureux de la fin de cette excursion.

Transsibérien : l'île d'Olkhon (Khoujir) du 2 au 5 octobre 2018
Transsibérien : l'île d'Olkhon (Khoujir) du 2 au 5 octobre 2018
Transsibérien : l'île d'Olkhon (Khoujir) du 2 au 5 octobre 2018
Transsibérien : l'île d'Olkhon (Khoujir) du 2 au 5 octobre 2018

Le pire souvenir de notre voyage en Sibérie sera notre dernier jour sur l'île d'Olkhon. 

Cette fois l'expédition sera vers le sud. 

Dans la nuit, il a neigé sur les montagnes. Un vent venu du nord souffle avec violence. Quelques flocons de neige viennent de temps en temps encore rafraîchir la température. Nous sommes gelés ... et malgré tout le chauffeur prépare un pique-nique ! 

Comme la veille, ces magnifiques agapes consisteront en un petit (grâce à Dieu) morceau de poisson bouilli avec sa peau et quelques patates. Sans doute les restes de la veille ! Le tout servi dans un bol en plastique rappelant inévitablement un pot de chambre pour enfant. Heureusement nous nous réfugions pour manger dans le 4x4, malgré les vociférations du chauffeur.

 

Transsibérien : l'île d'Olkhon (Khoujir) du 2 au 5 octobre 2018
Transsibérien : l'île d'Olkhon (Khoujir) du 2 au 5 octobre 2018
A déguster les yeux fermés !

A déguster les yeux fermés !

Rédigé par alain pont

Publié dans #transsibérien, #Olkhon, #Khoujir, #baïkal

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article