Transsibérien : Dernières étapes vers Moscou (du 5 au 15 octobre 2018)

Publié le 30 Octobre 2018

Nous repartons d'Irkoutsk à nouveau par le train pour rejoindre Krasnoïarsk. Au total nous aurons passé 8 jours et 8 nuits dans le Transsibérien pour un peu plus de 9300 kms parcourus et 10 fuseaux horaires franchis. Cela donne l'idée de l'immensité de la Russie.

Pour ces dernières étapes, nous séjournerons à Krasnoïarsk, une "petite" ville d'un million d'habitants ! Après avoir grimpé vers les piliers de roche volcanique de la réserve de Stolby, et visité le musée régional, nous parcourons à nouveau les vieux quartiers de la ville toujours émerveillés par les anciennes isbas.

Transsibérien : Dernières étapes vers Moscou (du 5 au 15 octobre 2018)

A Tomsk où nous arrivons le lendemain, ville de 600.000 habitants, nous visitons le modeste musée de l'oppression implanté dans l'ancienne et sinistre prison du KGB. Ce musée expose et relate des souvenirs et des cartes du goulag. Puis, par une longue marche, nous nous promenons dans la ville et vers une charmante église en bois que le prêtre ne permettra pas de visiter.

Transsibérien : Dernières étapes vers Moscou (du 5 au 15 octobre 2018)
Transsibérien : Dernières étapes vers Moscou (du 5 au 15 octobre 2018)
Transsibérien : Dernières étapes vers Moscou (du 5 au 15 octobre 2018)
Transsibérien : Dernières étapes vers Moscou (du 5 au 15 octobre 2018)
Transsibérien : Dernières étapes vers Moscou (du 5 au 15 octobre 2018)
Transsibérien : Dernières étapes vers Moscou (du 5 au 15 octobre 2018)
Transsibérien : Dernières étapes vers Moscou (du 5 au 15 octobre 2018)
Le sort de cette vieille isba semble scellé

Le sort de cette vieille isba semble scellé

L'église en bois "des vieux croyants"

L'église en bois "des vieux croyants"

Notre dernière étape avant Moscou sera à Nijni Novgorod, ancienne Gorki. Cette ville est particulièrement agréable. Notre bel hôtel, situé en centre ville sur la principale rue piétonne, est à deux pas du Kremlin de la ville. Surplombant la Volga, nous nous attardons dans le monastère de l'Annonciation et dans le monastère de Petchorsky.

 

Le kremlin de Nijni Novgorod

Le kremlin de Nijni Novgorod

La Volga

La Volga

Le monastère Petchorsky

Le monastère Petchorsky

Mais c'est surtout le musée Sakharov qui sera passionnant. Il faut aller le chercher loin en banlieue. Il est installé dans l'appartement même où Sakharov vécut pendant les six ans de sa réclusion. Le bus nous dépose devant une imposante tour de style "HLM". L'immeuble est toujours habité. Les parties communes sont assez délabrées. Nous sommes les seuls visiteurs de ce petit lieu de mémoire, et certainement les seuls de la journée. La responsable nous invite à voir les différentes pièces. La surveillance du Prix Nobel était permanente et assez oppressante : caméra dans la salon, micro dans les pièces, agents de surveillance autour de la bâtisse. 

Le monument en hommage à Shakarov devant le musée

Le monument en hommage à Shakarov devant le musée

L'entrée du musée

L'entrée du musée

Le salon du musée Shakarov : en haut à droite, l'emplacement de la camera de surveillance. A noter : le téléphone blanc par lequel Shakarov a apris de la bouche meêm de Gorbatchev sa libération.

Le salon du musée Shakarov : en haut à droite, l'emplacement de la camera de surveillance. A noter : le téléphone blanc par lequel Shakarov a apris de la bouche meêm de Gorbatchev sa libération.

Et puis, c'est l'arrivée à Moscou. Juste pour aller faire un petit tour sur la place Rouge, passer une nuit avant de reprendre l'avion.

Transsibérien : Dernières étapes vers Moscou (du 5 au 15 octobre 2018)

Rédigé par alain pont

Publié dans #transsibérien, #Krasnoïarsk, #Tomsk, #Nijni, #Novgorod

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article