3 décembre 2010 : retour dans l'île du Nord

Publié le 3 Décembre 2010

Je crois avoir à peu près fait le tour de l'île du Sud et de sa nature sauvage. Je décide donc de bon matin de reprendre la route vers Picton pour embarquer sur un ferry. J'ai vu sur Internet que les tarifs sont plus attractifs vers midi.

La route suit une vallée entre deux montagnes. Elle est très sinueuse. Le ciel est toujours au grand beau. 

En arrivant vers Picton, je traverse une région viticole réputée et tout à coup je vois un grand panneau pour le Clos Henri, propriété  de la famille Bourgeois de Chavignol.

Evidemment je vais le visiter. Je suis accueilli par une jeune française de Toulouse qui m'explique les caractéristiques du domaine de 100 hectares. La dégustation est dans une chapelle reconstituée légèrement au-dessus des vignes. Le tout a fière allure et correspond bien au goût français, aspect qui est bien mis en avant. De plus, ici ce n'est pas une supermarket du vin. La présentation est technique et totalement orientée vers le vin et la vigne.

Je repars et achète un peu plus loin, alors que je traverse des vergers de cerisiers avec de gros fruits bien rouges, un kilo de bigarreaux que je mange en conduisant. Un vrai délice.

Coup de chance, quand j' arrive à Picton, le ferry est annoncé. Mais la traversée est plus longue qu'à l 'aller: environ 4h30, peut-être à  cause des courants.

Du pont supérieur en plein soleil, je vois l'île du Sud qui s' éloigne alors que nous cheminons dans le long fjord de Picton.

L'île du Nord apparaît bientôt avec ses sommets enneigés.

Pour la première fois, je couche dans un hôtel de village au prix ridicule de 50$ (soit 28 euros) petit déjeuner compris. Ambiance très sympa.

Gros dodo car très fatigué.

  216

222

La chapelle pour la dégustation du vignoble Clos Henri de la famille Bourgeois 

 

218

 L'intérieur de la chapelle 

 221

 Les vignes vues de l'intérieur de la chapelle

Rédigé par alain.pont.over-blog.com

Publié dans #Nouvelle Zélande

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article